Présentation

Qu’est-ce qu’un tableau de bord

Un tableau de bord est un outil d’aide à la décision. Il a pour but de permettre d’évaluer l’état d’un système pour permettre aux décideurs de suivre, comprendre et juger son évolution afin d’orienter les politiques ou les actions. Tel un panneau de contrôle, le tableau de bord ordonne et condense l’information sous forme d’indicateurs facilement identifiables. Ils vont permettre aux décideurs de suivre de manière synthétique et visuelle la réalisation ou l’évolution du système.

Pourquoi mettre en place des tableaux de bord ?

Dans le cadre du plan pluriannuel d’actions de la Cellule Migrateurs, il a été proposé de mettre en place des tableaux de bord afin de suivre l’évolution des espèces migratrices (Anguille, Aloses, Lamproies, truite de mer et saumon) et d’évaluer les résultats des actions réalisées en leur faveur. Pour cela, deux types tableaux de bord ont été créés ; un tableau de bord de suivi du programme d’actions et des tableaux de bord de diagnostic par espèce.

Tableau de bord de suivi du programme : Il permet de connaître l’avancement du programme d’actions de la Cellule Migrateurs et les résultats des actions menées dans l’année et d’effectuer un suivi d’un point de vue financier. Ce tableau permet également de faire un bilan général à la fin des trois années du programme d’actions, tant au point de vue technique que financier. Ce tableau est aussi en lien avec les mesures de gestion du PLAGEPOMI 2008-2012 (lien 1). Chaque action du programme correspond à une ou plusieurs mesures de gestion. Cela permet de préciser l’importance des actions choisies.

Tableaux de bord de diagnostic par espèces : La mise en place de tels outils sur les bassins Charente et Seudre va permettre, à partir d’indicateurs pertinents, d’informer les partenaires, de définir des priorités de restauration et de conservation et d’évaluer les impacts des mesures de gestion mises en œuvre sur le bassin.

Qui les réalise et les pilote ?

Les tableaux de bord sont conçu par la Cellule Migrateurs à partir de données provenant de différents organismes et des suivis biologiques réalisées par la Cellule Migrateurs elle-même. Leur conception est appuyée par des groupes de travail et elle est encadrée par un comité de pilotage spécifique "tableaux de bord" qui valide les avancées chaque année.
Les groupes de travail sont composés de représentants de différents organismes et institutions en rapport avec nos poissons migrateurs. On retrouve : l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, la Région Poitou-Charentes, les Conseils Généraux 16 et 17, les DDT et DDTM, l’ONEMA, les FDAAPPMA, l’ADAPAEF17, le Forum des Marais Atlantiques, l’IRSTEA, l’IFREMER, le CRPMEM, l’AAIDPPBG.
Le pilote est la Cellule Migrateurs et le comité de pilotage de la Cellule Migrateurs qui se réunit deux fois par an.

Historique de la démarche

En automne 2009, l’inventaire des données disponibles et des données acquises par la Cellule Migrateurs a été établie et une première liste d’axes et d’indicateurs a été proposée. Pour cela la Cellule Migrateurs a consulté les différents partenaires susceptibles d’apporter des données pertinentes pour enrichir les tableaux de bord.

Le 3 février 2010, a eu lieu le premier groupe de travail général sur les tableaux de bord qui rassemble le comité de pilotage spécifique tableau de bord (=groupe générale). Les participants à ce groupe représentent différents organismes comme l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, la Région Poitou-Charentes, les Conseils Généraux de Charente et Charente-Maritime, la DREAL Aquitaine, la DDTM17, l’ONEMA, la FDAAPPMA17, l’IRSTEA et l’IFREMER. Cette réunion a permit de présenter la démarche, arrêter une liste d’indicateurs pour les tableaux de bord de diagnostic et arrêter le Tableau de Bord de suivi du programme. Il a été décidé d’établir un tableau de bord par espèce et par bassin versant.

Plusieurs réunions des groupes de travail par thématique se sont poursuivies d’automne 2010 à début 2011. Elles ont permis d’approfondir le choix d’indicateurs pertinents et de les caractériser.

Le 7 mars 2011, la deuxième réunion générale du comité de pilotage spécifique tableau de bord a été faite et une nouvelle présentation des tableaux de bord a été présenté et validé.

Enfin, les 3 sous-groupes de travail se sont réunis de nouveau en octobre 2011. Ils ont permis d’affiner les indicateurs et la présentation des tableaux de bord.

Les sous-groupes de travail :
Pour avancer de façon plus pertinente sur des indicateurs d’une même thématique, des groupes de travail ont été créés en contactant des représentants d’organismes concernés par les poissons migrateurs ou par les variables utilisées.
Les trois sous-groupes suivants se sont réunis 2 fois depuis 2009 :
- Groupe Qualité et quantité d’eau et qualité des habitats :
variables : Qualité de l’eau superficielle, côtières, estuariennes et des marais, débits des cours d’eau, suivi des assecs, qualité des habitats
- Groupe Continuité :
variables : taux d’étagement, aménagement des ouvrages, linéaire accessible, surface disponible, nombre d’ouvrages hydroélectriques
- Groupe Population :
variables : front de migration, effectif en migration, effectif en reproduction, état sanitaire

Les autres variables notamment celles concernant la pêche ont été renseignées et discutées en contactant quelques personnes référents sans créer de groupe de travail particulier. Ils pourront cependant être créer par la suite.